Interventions pour calculs urinaires



La lithotritie extra-corporelle


Il s’agit d’une méthode extracorporelle qui permet de fragmenter le calcul grâce à des ondes de choc générées par un lithotriteur. Le contact de la tête de traitement avec la peau du patient permet de propager et de focaliser les ondes de choc sur le calcul.

Celui-ci est ainsi réduit en fragments qui seront ensuite éliminés dans la majorité des cas. Cette élimination se fait par les voies urinaires. Il n’y a donc pas d’ouverture chirurgicale.

La mise en place d’une sonde urétérale entre le rein et la vessie (dite sonde « JJ ou double J») peut être nécessaire dans le cadre du traitement. En fonction de la taille, de la résistance de votre calcul et de la réponse au traitement, une ou plusieurs séances peuvent être nécessaires.

Pour plus d'informations, téléchargez la fiche ci-dessous, réalisée par l'AFU "Association Française d'Urologie"


Fiche AFU : La lithotritie extra-corporelle

Liens