Evaluez-vous!



 Pour évaluer objectivement les troubles urinaire (de nature subjective) chez l’homme que l’on appelle : « troubles urinaires du bas appareil » on utilise des scores. Introduit dans les années 90, le score IPSS (l’acronyme du terme anglais « International Prostate Symtom Score ») est un auto-questionnaire structuré et validé qui évalue les troubles urinaires du bas appareil urinaire. Cet instrument de mesure doit être utilisé pour évaluer l’intensité et la gêne occasionnée par ces troubles. Son évaluation avant le traitement pour permettre un choix thérapeutique adapté et après pour évaluer la réponse au traitement des troubles mictionnels du bas appareil urinaire est indispensable.

Seul le score l’IPSS ne suffit pas pour une appréciation globale des troubles. Il doit être associé à une débitmètrie et une échographie de l’appareil urinaire (recherche d’un éventuel retentissement : résidu post-mictionnel, vessie de lutte, calculs de stase, dilatation des cavités rénales). On associe bien sur un toucher rectal et selon le cas un dosage du PSA.

Liens