Fuites urinaires et prolapsus



 Entérocystoplastie

  

L'objectif est de remplacer une partie de la paroi vésicale par une poche en intestin afin de traiter la diminution de la capacité vésicale (augmentation du volume contenu) ou des dysfonctionnements de la contraction vésicale (par ablation d’une partie du muscle vésical).  Ces dysfonctionnement sont à l’origine de signes urinaires : pollakiurie(augmentation de la fréquence des mictions ou des sondages supérieure à 8/jour), impériosités (besoin brutal, irrésistible, et urgent d’uriner sans possibilité de l’inhiber), incontinence urinaire (perte involontaire d’urines par l’urèthre). 

Cette intervention ne peut être proposée qu’en cas d’échec des autres traitements des contractions anarchiques de la vessie (hyperactivité vésicale) ou lorsque le réservoir vésical a perdu toute sa souplesse.


Pour plus d'informations, téléchargez la fiche ci-dessous, réalisée par l'AFU "Association Française d'Urologie"


 

 

Fiche AFU : Entérocystoplastie d'agrandissement


 

 

Liens